Arrêt anti «tourisme social» : le FN y voit la validation de la «priorité nationale»

le
12
Arrêt anti «tourisme social» : le FN y voit la validation de la «priorité nationale»
Arrêt anti «tourisme social» : le FN y voit la validation de la «priorité nationale»

Du Front de gauche au Front national, la classe politique française salue ce mercredi un arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne sanctionnant le «tourisme social». Mardi, la CJEU a estimé que les pays membres de l'Union pouvaient refuser de verser des prestations sociales à des immigrants économiquement inactifs issus de d'autres pays de l'UE et qui ne se rendent sur leur territoire que dans le but de bénéficier de l'aide sociale.

La «priorité nationale» entérinée se félicite le FN

Le Front national y voit la validation de la «priorité nationale», principe cher au parti et s'en félicite. «Cette décision apporte la preuve que la priorité nationale aux aides sociales est possible et que si elle s'applique aux ressortissants de l'Union, elle s'applique donc et aussi à tous les étrangers non européens» s'est félicité l'eurodéputé FN, Louis Aliot. «La Cour vient donc de valider un type bien précis de priorité nationale» et c'est «une avancée dans un débat qui ne fait que s'ouvrir, à un moment où la charge déraisonnable du traitement social de l'immigration devient une évidence pour beaucoup» a ajouté le vice-président du FN.

Ciotti veut aller plus loin

Le député UMP des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, se «réjouit» également de cette décision, confie-t-il sur RTL. «Maintenant, c'est aux États de prendre leurs responsabilités», lance-t-il conscient que la France peut encore choisir d'appliquer ou non cette décision. Selon le secrétaire national de l'UMP, il faut même aller plus loin: «Pour que notre modèle social soit préservé il faut mettre en place des restrictions, notamment une durée de séjour minimale.» Et certaines dispositions doivent être clarifiées : «Qu'un ressortissant européen qui cotise bénéficie de prestations sociales oui, mais pas celui qui ne cotise pas.»

Pas une «décision anti-Roms», prévient Le Roux

Le chef de file des députés PS, Bruno Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lemonon1 le mercredi 12 nov 2014 à 16:29

    JEAN MARIE avait raison 30 ans avant la cour européenne ;tout ce qu'il a préconisé va être mis en application ! et dire qu'il n'était pas fréquentable!le FN devrait faire 70% aux prochaines élections! voire plus!

  • salaf67 le mercredi 12 nov 2014 à 15:47

    comptez au minimun 20 ans avant le moindre changement de cette politique en France..!

  • matt62 le mercredi 12 nov 2014 à 14:46

    valeur actuelle rendu de la cour de cassation étend les allocations familiales à tous les enfants d'immigrés même nés hors de france dans le cadre rapprochement familial y compris ceux hors de ce cadre issus de péres polygame j'espére m'étre trompé en lisant un petit trés petit article de journal !!!!

  • salaf67 le mercredi 12 nov 2014 à 14:46

    La France est tout particulièrement concernée par le tourisme social. A Lampedusa on distribue des brochures qui ventent les attraits du système social français y compris un billet de TVG pour Paris (Source : Europe il tout changer ) (en Frace ti travail pas ti é payé qua méme) La France aurait du instaurer un tel système il y a 30 ans. L’UM-PS a échoué, elle doit laisser sa place au F--N

  • mcarre1 le mercredi 12 nov 2014 à 14:44

    Serait-ce un des effets du vote massif pour les euro-sceptiques? C'est en tout cas une bonne chose, mais ça reste insuffisant. Quid des travailleurs détachés sous-payés malgré l'obligation théorique de les payer au smic, et la concurrence déloyale qui en résulte qui nous fait perdre environ 200.000 emplois?

  • P.Baelen le mercredi 12 nov 2014 à 14:41

    consommer moins car moins d'alloc ? "c'est pas cher, c'est l'état qui paie" ?

  • gmail.fr le mercredi 12 nov 2014 à 14:24

    La France va se Dépeupler , et donc consommer moins et l'économie accelerer sa récession

  • M476110 le mercredi 12 nov 2014 à 14:07

    Cette décision fait suite à une réclamation du Luxembourg qui a vu arriver un Français, lequel exigeait des prestations sociales à hauteur des revenus du pays.

  • stagolee le mercredi 12 nov 2014 à 13:53

    Je ne comprends rien, absolument rien à la remarque de "rizzo14".

  • rizzo14 le mercredi 12 nov 2014 à 13:48

    Mais, bien sûr... Le FN, c'est vraiment la lie de la nation...