Arrestations en Russie lors de manifestations anti-corruption

le
0
    VLADIVOSTOK/IEKATERINBOURG, 26 mars (Reuters) - Quelques 
dizaines de personnes ont été arrêtées dimanche en Russie où des 
manifestations pour dénoncer la corruption et demander la 
démission du Premier ministre Dmitri Medvedev ont été organisées 
dans plusieurs villes. 
    Sur son site internet, l'opposant Alexeï Navalny a annoncé 
que des rassemblements étaient prévus dans plus de 80 villes du 
pays.  
    Le Kremlin avait fait savoir vendredi qu'il considérait 
comme une provocation illégale une manifestation non autorisée 
que l'opposition entend organiser dans le centre de Moscou. 
    Dans la ville de Vladivostok, à l'extrémité orientale de la 
Russie, un journaliste de Reuters a assisté à l'arrestation 
d'une trentaine de personnes lors d'une manifestation non 
autorisée qui a réuni plusieurs centaines de jeunes gens sur une 
place proche de la gare ferroviaire. 
    Les protestataires ont déployé des banderoles affirmant "la 
corruption vole notre avenir" ou "le Premier ministre doit 
s'expliquer" avant l'intervention de la police. 
    Plusieurs centaines de personnes se sont également réunies à 
Iekaterinbourg dans la région de l'Oural. Les manifestants 
étaient entre 500 et 700, selon la police. 
    Alexeï Navalny devait participer à une manifestation non 
autorisée dans le centre de Moscou prévue autour de 11h00 GMT. 
     
 
 (Alexei Chernyshov et Natalya Shurmina; Pierre Sérisier pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant