Arrestation du PDG français d'une plateforme d'échanges de bitcoins

le
0

TOKYO, 1er août (Reuters) - Le Français Mark Karpelès, ancien président de la plateforme d'échanges de bitcoins Mt. Gox, a été arrêté samedi au Japon dans le cadre d'une enquête sur le détournement de l'équivalent de plusieurs centaines de millions de dollars, rapportent des médias japonais. Karpelès, qui est âgé de 30 ans, est soupçonné d'avoir modifié des données du site, aujourd'hui disparu, qui servait de bourse d'échange entre la monnaie virtuelle et des monnaies réelles. Son arrestation n'a pas été confirmée dans l'immédiat par la police. Le site Mt. Gox a fait faillite en février 2014 après le détournement de quelque 850.000 bitcoins -- l'équivalent à l'époque de 480 millions de dollars -- consécutif à une faille dans son système de sécurité. Karpelès avait initialement dénoncé un piratage informatique. Il avait ensuite affirmé avoir récupéré 200.000 bitcoins. (Elaine Lies; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant