Arrestation de 44 militants kurdes présumés à Istanbul

le
0

ISTANBUL, 2 octobre (Reuters) - La police turque a arrêté vendredi 44 personnes à Istanbul pour leurs liens présumés avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), rapporte la presse locale. Cette opération marque la poursuite de la répression contre les militants kurdes en Turquie avant la tenue d'élections législatives anticipées le 1er novembre. Les combats entre l'armée turque et le PKK ont repris en juillet dans le sud-est de la Turquie à majorité kurde après la fin d'une trêve en vigueur depuis 2012 et ont atteint une intensité inédite depuis les années 90. Plus de 120 membres des forces de sécurité et des centaines de militants ont été tués. Le journal Hurriyet précise que parmi les personnes interpellées vendredi figure des responsables locaux du Parti démocratique des peuples (HDP), formation prokurde que le gouvernement accuse d'avoir des liens avec le PKK. Les dirigeants du HDP affirment que le gouvernement turc tente de leur faire payer le succès que le parti a remporté lors des élections législatives du mois juin où il avait, pour la première fois, franchi la barre des 10% des suffrages et obtenu des élus au parlement. Le Parti de la justice et du développement (AKP) a perdu lors de ces élections la majorité absolue dont il disposait depuis 2002 au parlement. (Humeyna Pamuk; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant