Arrestation de 16 passeurs de migrants en Serbie

le
0
    BELGRADE, 22 septembre (Reuters) - La police serbe a arrêté 
16 hommes accusés d'avoir organisé le passage de migrants entre 
la Macédoine, la Serbie et l'Europe de l'Ouest, a annoncé jeudi 
le ministère de l'Intérieur. 
    Les 16 suspects sont originaires de Presevo et Bujanovac, 
deux villes proches de la frontière macédonienne. 
    "Ils ont facilité le franchissement illégal de la frontière 
entre la Macédoine et la Serbie et (...) la traversée de la 
Serbie jusqu'aux pays de l'Union européenne", déclare le 
ministère dans un communiqué. 
    La Serbie est devenue l'an dernier un des maillons de la 
"route des Balkans" qui a vu plus d'un million de réfugiés et 
migrants remonter de Grèce jusqu'en Allemagne. 
    Quelque 110.000 personnes sont encore arrivées en Serbie 
depuis le début de l'année en provenance de Macédoine ou de 
Bulgarie. La plupart ont ensuite poursuivi leur route vers la 
Croatie, la Hongrie ayant fermé sa frontière l'an dernier, mais 
7.000 d'entre elles vivent dans des camps en Serbie. 
    Pour répondre à cette situation, Belgrade a créé en juillet 
une nouvelle force mixte militaro-policière qui patrouille le 
long des frontières du sud du pays et a déjà évité 8.000 
franchissements illégaux, a déclaré un porte-parole du ministère 
de la Défense. 
    Le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic a déclaré mardi à 
New York que son pays pourrait durcir sa politique migratoire 
pour ne pas devenir "un parc de stationnement pour Afghans", 
selon des propos rapportés par l'agence de presse Tanjug. 
 
 (Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant