Arrestation d'un islamiste qui projetait de gros attentats au Kenya

le
0
    NAIROBI, 3 mai (Reuters) - La police kényane a arrêté un 
membre éminent d'un groupe islamiste qui préparait des attentats 
comparables à celui de septembre 2013 contre le centre 
commercial Westgate à Nairobi, qui avait fait 67 morts, ont 
rapporté mardi les autorités. 
    Le Kenya connaît depuis quelques années une recrudescence 
d'attaques et d'attentats, émanant pour la plupart de membres 
des Shabaab venus de la Somalie voisine. 
    Le président kényan Uhuru Kenyatta a envoyé des troupes en 
Somalie en 2011 dans le cadre des opérations militaires de 
l'Union africaine contre les Chabaab, qui ont permis de chasser 
ce mouvement de ses grands bastions mais n'ont pas réduit à 
néant sa capacité à mener des attaques ciblées meurtrières. 
    La police kényane a annoncé mardi que Muhammed Abdi Ali, 
membre présumé d'un groupe islamiste est-africain lié à l'Etat 
islamique (EI), avait été arrêté vendredi dernier. Il 
travaillait comme interne dans un hôpital de l'est du Kenya et 
avait suivi des études en Ouganda, a précisé la police. 
    Son organisation projetait "des attaques à grande échelle du 
type" du centre commercial Westgate, a déclaré la police dans 
son communiqué. Selon la police, le réseau d'Ali comprenait des 
experts médicaux qui préparaient un attentat biologique au Kenya 
en utilisant de l'anthrax (bacille de la maladie du charbon). 
    La police n'a pas précisé si le groupe d'Ali avait des liens 
avec les Chabaab. 
 
 (Humphrey Malalo; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant