Arrestation au Brésil du suspect du meurtre des soldats français

le
0
ARRESTATION AU BRÉSIL DU SUSPECT DU MEURTRE DES SOLDATS FRANÇAIS
ARRESTATION AU BRÉSIL DU SUSPECT DU MEURTRE DES SOLDATS FRANÇAIS

SAO PAULO (Reuters) - Le principal suspect du meurtre de deux militaires français fin juin lors d'une opération contre l'orpaillage clandestin en Guyane était détenu au Brésil, à Macapa, dans l'Etat de l'Amapa, a-t-on appris vendredi auprès de la police fédérale.

Manoel Ferreira Moura dit "Manoelzinho", 25 ans, serait le leader du groupe impliqué dans la mort des militaires lors d'une opération contre les orpailleurs. Il est soupçonné d'autres crimes au Brésil.

Il devait être entendu par la police vendredi.

Un ou plusieurs autres suspects sont détenus au siège de la police fédérale de Macapa, a-t-on appris de source gouvernementale.

Une information judiciaire a été ouverte en France par le parquet de Fort-de-France (Martinique) pour "meurtres et tentatives de meurtres en bande organisée, associations de malfaiteurs".

Les enquêteurs français recherchaient huit suspects d'origine brésilienne organisés en bande armée violente équipée d'armes de guerre dont le chef présumé fait l'objet de poursuites pour meurtre au Surinam.

Le procureur de la République de Fort-de-France Claude Bellenger, en charge de la Juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS), qui dirige l'enquête sur la mort de deux militaires du 9e RIMA, s'est rendu en Guyane sur la zone de Dorlin, où a eu lieu l'accrochage.

Ana Flor, avec Gérard Bon à Paris

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant