Arrestation à Rotterdam d'un suspect à la demande de la France

le
0
 (Actualisé avec communiqué de Bernard Cazeneuve § 4-5-6-7) 
    AMSTERDAM, 28 mars (Reuters) - La brigade néerlandaise 
antiterroriste a arrêté dimanche à Rotterdam un Français de 32 
ans soupçonné d'avoir participé à la préparation d'un attentat 
en France et a placé en garde à vue trois autres personnes, 
annonce le parquet des Pays-Bas dans un communiqué. 
    "Les autorités françaises ont demandé vendredi l'arrestation 
d'un ressortissant français qui avait été identifié dans le 
cadre d'une enquête antiterroriste", précise le communiqué. Il 
est soupçonné "d'implication dans la préparation d'une attaque 
terroriste". 
    Le suspect va être extradé vers la France dès que possible, 
ajoute le ministère public. 
    Dans un communiqué, le ministre français de l'Intérieur, 
Bernard Cazeneuve, confirme que cette interpellation est liée au 
projet d'attentat sur le sol français déjoué la semaine passée. 
    "Le travail de renseignement et d'enquête, la coopération 
avec nos partenaires européens ont abouti ce jour (ndlr, 
dimanche), après une première arrestation en région parisienne 
jeudi et une deuxième à Bruxelles samedi, à une troisième 
arrestation aux Pays Bas, ainsi que la justice néerlandaise l'a 
annoncé", écrit-il. 
    Ce projet d'attentat avait été "conduit à un stade avancé", 
selon les autorités françaises. Un homme, Reda Kriket, a été 
interpellé jeudi matin à Boulogne-Billancourt, dans les 
Hauts-de-Seine, par la Direction générale de la sécurité 
intérieure (DGSI) dans le cadre de l'enquête qui a permis de 
déjouer l'attaque.  
    Une perquisition menée par la suite à Argenteuil 
(Val-d'Oise) a permis la saisie de petites quantités d'explosif, 
du TATP. ID:nL5N16X04G  
    L'arrestation dimanche aux Pays-Bas a été effectuée par une 
équipe spécialisée de l'antiterrorisme néerlandais avec la 
participation des services de renseignement de l'AIVD et du 
parquet des Pays-Bas. 
    Deux des trois autres personnes qui ont été arrêtées sont 
présentées comme âgées de 43 et 47 ans avec des "origines 
algériennes" tandis qu'aucun élément n'a été fourni sur la 
dernière. 
    La police néerlandaise a mené des perquisitions à deux 
adresses dans l'ouest de Rotterdam auxquelles le suspect était 
lié. Les habitants des bâtiments voisins ont été évacués par 
mesure de précaution, précise le parquet. 
 
 (Toby Sterling; Pierre Sérisier et Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant