Arnaud Scarpacci (Agilis Gestion) : « La locomotive émergente bénéficie à la zone euro »

le
0
Le CAC et les marchés européens conservent un bel horizon qui pourrait cependant être gâté par la poursuite de la remontée des taux.

Extrait du dialogue en direct avec Arnaud Scarpacci, associé-gérant chez Agilis Gestion.

Environnent exceptionnel. « Nous estimons que le CAC est toujours sur un trend haussier à court et long terme en raison d’un environnement macro-économique 2007 exceptionnel : apport de liquidités en provenance des économies émergentes et statu quo anticipé sur les Fed Funds qui favorisent les mouvements de fusion-acquisition aux Etats-Unis ou en Europe » affirme Arnaud Scarpacci. Sur ce tableau optimiste, Agilis Gestion surpondère surtout les valeurs industrielles (Nexans, Alstom, Air Liquide), les valeurs parapétrolières (Technip, Technicas Reunidas), certaines valeurs de la distribution (Bonduelle et Bongrain) et évite les valeurs du luxe (L'Oréal, Hermes) et certaines des télécoms (Alcatel).

Risque de taux. Pour le gérant de portefeuille, les marchés actions européens restent les plus attractifs. Cependant, avec la hausse des taux obligataires, les rendements actions risquent de compenser de moins en moins la prime de risque et de les rendre moins attrayants. « Par conséquent, l'indicateur à suivre sur les prochains mois sur le bilan des entreprises et des secteurs est la dette et le ratio de gearing » explique t-il.

Boucle. Les bourses chinoises ne devraient pas connaître de surchauffe car
« les autorités chinoises disposent de plusieurs leviers pour empêcher ce risque dont leurs importantes réserves de change de 1,2 milliard de dollars ». Mais en attendant l’intervention des autorités, le gérant estime que les excédents chinois et des pays émergents bénéficient surtout aux économies occidentales, notamment les marchés européens.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant