Arnaud Poupart-Lafarge : «Nexans restera une société majoritairement européenne»

le
0
Arnaud Poupart-Lafarge, directeur général de Nexans. (© P. Marais)
Arnaud Poupart-Lafarge, directeur général de Nexans. (© P. Marais)

Comment se passe le début  de l’exercice pour Nexans en termes d’activité ?
Arnaud Poupart-Lafarge :
La situation est contrastée selon les métiers. La bonne nouvelle vient de l’accélération de la croissance dans nos activités les plus porteuses comme les câbles sous-marins, les faisceaux automobiles et les câbles LAN [destinés aux réseaux]. Nous avons d’ailleurs enregistré au premier trimestre le contrat le plus important de notre histoire : un câble sous-marin à haute tension entre la Norvège et l’Allemagne, pour plus de 500 millions d’euros. En revanche, nos volumes demeurent bas dans les métiers à plus faible valeur ajoutée comme la distribution aux bâtiments ou la distribution d’énergie basse et moyenne tension. Ces tendances variables devraient se poursuivre. Je reste prudemment optimiste pour la suite de l’année. 

La rentabilité va-t-elle s’améliorer ? 
Arnaud Poupart-Lafarge :
Compte tenu de la volatilité de l’environnement de marché ainsi que des cours du cuivre et des devises, nous n’avons pas fixé d’objectif de marge opérationnelle pour 2015. L’ensemble de nos initiatives pour améliorer la rentabilité progressent de manière satisfaisante. Notre ambition est de réaliser 100 millions d’euros d’économies supplémentaires sur nos coûts fixes à l’horizon de 2017. Parallèlement, nous nous montrons  très sélectifs sur le

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant