Arnaud Montebourg veut éviter le rachat d'Alstom par General Electric

le
53
Arnaud Montebourg veut éviter le rachat d'Alstom par General Electric
Arnaud Montebourg veut éviter le rachat d'Alstom par General Electric

Arnaud Montebourg se prépare-t-il à jouer le remake de l'épisode Dailymotion ? Comme lorsqu'il avait bloqué le rachat du site français de vidéo par Yahoo! l'année dernière, le nouveau ministre de l'Economie est de retour sur le terrain du patriotisme économique. Son nouveau combat? Eviter que le secteur énergie d'Alstom, fleuron de l'industrie française, ne tombe dans l'escarcelle du géant américain General Electric. Jeudi, le groupe français avait démenti être au courant d'une telle opération.

Le gouvernement «travaille à d'autres solutions et éventualités que celles imaginées seules et sans que le gouvernement n'en ait été informé par Alstom», a déclaré vendredi au Monde Arnaud Montebourg. Le titre a été suspendu vendredi à la Bourse de Paris, à la demande de l'Autorité des marchés financiers (AMF) en raison des rumeurs de rachat. Une rencontre a eu lieu jeudi entre le ministre et le patron d'Alstom Patrick Kron. Une autre entrevue entre le Premier ministre Manuel Valls, Arnaud Montebourg et le patron de General Electric est également prévue dimanche.

«Préoccupation et vigilance patriotiques»

«Alstom est le symbole de notre puissance industrielle et de l'ingéniosité française. Dans ce dossier Alstom, le gouvernement exprime une préoccupation et une vigilance patriotiques», a déclaré Arnaud Montebourg au quotidien du soir. «Cette haute vigilance se porte sur le risque sérieux de perte d'un centre de décision, sur le désir et la nécessité de renforcer notre base industrielle française en obtenant des relocalisations industrielles en France, et sur le nombre d'emplois perdus ou créés dans de telles opérations», a-t-il ajouté.

L'ancien ministre Michel Barnier, commissaire européen aux Marchés intérieurs et aux Services, est lui séduit par le rachat. «C'est un projet industriel qui peut avoir du sens» alors «qu'un des problèmes d'Alstom, sa branche énergie, c'est que son marché est trop ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 26 avr 2014 à 19:50

    Montebourg ne sait RIEN...C'est un politicard qui brasse du vent comme toute l'équipe de bras cassés, mais avec un avenir très bien assuré !...

  • M2766070 le samedi 26 avr 2014 à 17:02

    phi999 +20 com moi !!!

  • fgino le samedi 26 avr 2014 à 15:24

    c'est quoi la solution du ministre ???

  • mickae82 le samedi 26 avr 2014 à 13:16

    Bouygues n'a simplement pas envie de finir comme la famille Peugeot.

  • M3366730 le samedi 26 avr 2014 à 12:48

    nbanba : le n°1 des ''ya ka fon kon" c'est tout de même Montrecrotte et ses copains du Gvt : de d'arrogance, d'autosatisfaction, de complaisance et de nullité !

  • 11881561 le samedi 26 avr 2014 à 12:09

    PAS MIEUX M3553345 !

  • M3553345 le samedi 26 avr 2014 à 10:52

    QUEL CON

  • PHI98807 le samedi 26 avr 2014 à 03:10

    La camisole-UE commence à nous rendre le souffle court

  • PHI98807 le samedi 26 avr 2014 à 03:08

    Seule L 'UPR veut sortir de l' UE ( article 63 inclus )

  • PHI98807 le samedi 26 avr 2014 à 03:06

    cette rsstriction est stipulée par l' article 63 du TFUE