Arnaud Montebourg promet de l'audace dans son nouveau ministère

le
10

PARIS (Reuters) - Arnaud Montebourg a pris officiellement jeudi ses fonctions de ministre du Redressement productif, un portefeuille nouvellement créé au service duquel il entend faire preuve "d'audace".

Le député de Saône-et-Loire est arrivé peu après 8h40 dans la cour des ministres de Bercy pour un entretien avec le ministre de l'Economie sortant François Baroin.

"La France, une grande nation industrielle, doit se redresser, c'est le sens du message que le président de la République, François Hollande, a adressé", a-t-il dit à des journalistes à son arrivée.

"Notre travail, maintenant, c'est de passer aux travaux pratiques, il faudra faire preuve d'audace", a-t-il ajouté.

Le ministère du Redressement productif, a-t-il dit, "fixe une préférence collective".

"Nous devons penser que le producteur, l'entrepreneur, le chef d'entreprise, le créateur, l'ingénieur, le travailleur sont ceux qui assurent la prospérité d'un pays. Un pays qui ne produit plus est dans la main des pays qui produisent."

C'est à Arnaud Montebourg que revient de mettre en musique le "pacte productif" proposé par François Hollande.

La feuille de route comprend notamment la création d'une banque publique d'investissement, la réorientation de l'épargne vers les petites et moyennes entreprises et l'évolution de la fiscalité pour inciter les entreprises à investir en France.

Il devra également redéfinir, aux côtés du nouveau ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, la stratégie de l'Etat actionnaire alors que plusieurs grandes entreprises voient s'accumuler les défis, du spécialiste du nucléaire Areva à Air France et EDF en passant par l'avenir de la filière automobile, en difficulté, et du secteur de la défense, appelé à une consolidation.

Arnaud Montebourg a adressé ses voeux de "tranquillité" à François Baroin. Le ministre sortant a de son côté souligné qu'il partait avec le sentiment "du travail accompli".

Matthias Blamont

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le jeudi 17 mai 2012 à 16:12

    Mais certainement pas avec eux.

  • bordo le jeudi 17 mai 2012 à 16:11

    Franchement entre Bigot8 servant de faire valoir à papinou gjoly prêchi prêcha qui parasite les forums à longueur du temps de ses loisirs, je ne réponds ni ne choisis. Débattre peut être poli et fécond.

  • godardja le jeudi 17 mai 2012 à 12:53

    A propos des entreprises publiques EDF, AREVA et les autres, il y a là un gisement de fric important pour rembourser la dette si l'Etat acceptait de se désengager un peu. Mais il ne faut pas compter sur un gouvernement de gauche pour faire cela.

  • bigot8 le jeudi 17 mai 2012 à 12:38

    pulvar fille de pulvar un extremiste antillais qui s est enrichi grace aux syndicats ...vive les antilles françaises qui vivent sous perfusion de la France et qui vote a 80% a gauche (pour ne pas perdre sa perfusion )sauf st Barth vas savoir pourquoi ?mdr

  • M6784830 le jeudi 17 mai 2012 à 12:10

    Audrey Pulvar n'a pas eu honte que Mr le Ministre Montebourg, son concubin,les idées n'étant pas du tout les memes que Mr le Président Hollande, à mis de coté pour avoir un portefeuille, on laisse ces idées en sommeil. Ego surdimensionnée de cette soi disant journaliste qui fait autant de différence entre tous les Français. Quand elle parle elle le venin aux lèvres.

  • M6784830 le jeudi 17 mai 2012 à 12:04

    Je n'ai rien contre Montebourg, mais sa compagne Audrey Pulvar affiche chez Ruquier un mépris envers les personnalités qu'elle essaye de pièger, bien sur son role est d'attaquée l'adversaire étant de gauche, mais elle le fait avec méchanceté et tellement de mépris, sa parole passe avant celle des autres,espérons pour elle que çela ne se rerourne pas contre elle un jour prochain.

  • jmuzan le jeudi 17 mai 2012 à 11:30

    On ne peut que lui souhaiter que bonne chance

  • M4189758 le jeudi 17 mai 2012 à 11:19

    JPi- Les promesses du PS vont se heurter au surendettement de la France et à son manque de croissance, à son trop plein d'impôts. La rigueur française ou la croissance française ce sera les 39h00 de travail semaine, le plafonnement des indemnités de chômage, le plafonnement du montant des retraites et des impôts. (Pour tous) La réduction des dépenses.Audace quand tu nous tiens!

  • alai1498 le jeudi 17 mai 2012 à 10:58

    Montebourg, avocat gauchiste, responsable de l'industrie: on a un peu peur quand même!

  • bigot8 le jeudi 17 mai 2012 à 10:27

    éole a parlé !