Arnaud Montebourg plaide pour une dépréciation de 10% de l'euro

le
15
ARNAUD MONTEBOURG PRÔNE UNE DÉPRÉCIATION DE L'EURO FACE AU DOLLAR
ARNAUD MONTEBOURG PRÔNE UNE DÉPRÉCIATION DE L'EURO FACE AU DOLLAR

PARIS (Reuters) - Le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a plaidé mardi pour une dépréciation de 10% de l'euro par rapport au dollar, accusant la Banque centrale européenne de mener une politique monétaire trop stricte.

"Dix pour cent, c'est 13 centimes, ce n'est pas la mer à boire et ce n'est pas une dévaluation, c'est le taux de change à l'équilibre par rapport à ce qu'est la réalité de la zone euro", a-t-il dit lors d'un débat avec des dirigeants de la principale organisation patronale française, le Medef.

Cette baisse permettrait selon lui de recréer 150.000 emplois.

Arnaud Montebourg a déploré que la monnaie soit un sujet tabou dans la zone euro en raison du refus de l'Allemagne de faire pression sur la BCE, alors qu'il est "un outil sous manipulation politique", notamment en Chine et aux Etats-Unis.

"La banque centrale d'Angleterre (...) a une stratégie monétaire accommodante face à une stratégie budgétaire extrêmement rigoureuse", a-t-il dit. "Aux Etats-Unis d'Amérique, c'est la souplesse monétaire et le laxisme budgétaire, au Japon c'est le libéralisme monétaire et la créativité budgétaire."

"L'Union européenne, c'est la dureté monétaire et la dureté budgétaire", a-t-il ajouté. "Qui peut s'étonner que l'UE soit aujourd'hui en situation de récession quand toutes les autres régions du monde connaissent à nouveau la croissance ?"

Il a estimé qu'il fallait que les Européens s'occupent de leur monnaie.

"La monnaie n'appartient pas aux banquiers centraux, l'euro n'appartient pas à l'Allemagne, il appartient à tous les membres de la zone euro", a ajouté Arnaud Montebourg.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mfouche2 le mardi 29 oct 2013 à 14:35

    il y avait un moment qu'on ne l'entendait plus , " lou ravi "

  • lorant21 le mardi 29 oct 2013 à 13:55

    A.Montebourg, le Kennedy de Saone-et-Loire (CG71) et pas du CG70, pardon.

  • d.e.s.t. le mardi 29 oct 2013 à 13:34

    Pourquoi la France a-t-elle un million de fonctionnaires de plus que l'Allemagne?Parce que beaucoup ici sont (trop) payés à ne rien faire et les autres sont en arrêt-maladie ou en absence injustifiée!

  • d.e.s.t. le mardi 29 oct 2013 à 13:32

    Les Japonais et les Américains savent mieux gérer leurs monnaies que la BCE!ET M.M. enfonce une porte ouverte, mais les Allemands s'accomodent d'un euro fort parce qu'ils ne sont pas gérés par une bande de pieds nickelés!

  • V.BENACE le mardi 29 oct 2013 à 13:24

    Hélas, Montebourg a raison, même s'il a mis 18 mois pour s'en apercevoir. Au cours des 60 dernières années, la France n'a maintenu ses exportations et ses emplois qu'à coups de dévaluations, étant incapable de résister aux revendications salariales, et ce aux dépens des épargnants et autres titulaires de revenus fixes.

  • posthit le mardi 29 oct 2013 à 12:58

    ton ancetre Mitterand avait dévalué 3 fois le Franc en 3 ans ... mais toi tu n'es rien petit scarabée .

  • kaerusan le mardi 29 oct 2013 à 12:58

    Moi je plaide pour un degraissage massif de tous les parasites parisiens comme Montebourg qui debitent leurs betises aux frais du contribuable. Ca nous serait bien plus utile pour rattraper les allemands.

  • M3435004 le mardi 29 oct 2013 à 12:56

    La monnaie est l'alibi des apprentis sorciers ! FN inclus.

  • lorant21 le mardi 29 oct 2013 à 12:55

    C'est la solution de facilité. Il est certainement plus dur pour ce monsieur de baisser les dépenses inutiles (alors que c'était un champion au CG70). Mais il est exact que l'euro est trop élevé d'environ 10%.

  • M9095115 le mardi 29 oct 2013 à 12:42

    C'est bizarre comme pour les Allemands un euro à 1,35 ça va mais pour la France il le faudrait à 10% de moins.Et puis dans 10 ans encore à 10% de moins et ainsi de suite.Non il faut que nos politiciens mettent de l'ordre dans les finances d'état.C'est eux qui posent problême.Pas l'euro.