Arnaud Montebourg lance sa campagne «à l'américaine»

le
0
En berne dans les sondages, le candidat à la primaire socialiste organise un «meeting de la démondialisation», lundi soir, à Paris.

«Je suis Arnaud Montebourg et j'approuve ce message». Il y a, dans ce premier clip de campagne du candidat à la primaire socialiste, comme un air de déjà vu. C'est Barack Obama en personne qui, comme ont l'habitude de le faire les hommes politiques américains, répétait dans ses vidéos de campagne cette phrase devenue célèbre. Dans ce clip, le député de Saône-et-Loire a voulu laisser la part belle aux 4000 «volontaires» qui sont, selon lui, prêts à faire du porte-à-porte et à tracter pour promouvoir sa candidature. Un concept encore emprunté au candidat Obama, à qui Montebourg fait fréquemment référence. De la jeune étudiante au retraité, tous scandent le même slogan - «Des idées et des rêves» - et caressent le même idéal : celui de la «démondialisation», thème qui sous-tend l'ensemble du programme d'Arnaud Montebourg.


Volontaires de toute la France, unissez-vous ! par idees_reves

Bon nombre de ces militants devraient être présents lundi soir, au th...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant