Arnaud Montebourg a bloqué le rachat de Dailymotion par Yahoo!

le
0
Arnaud Montebourg a bloqué le rachat de Dailymotion par Yahoo!
Arnaud Montebourg a bloqué le rachat de Dailymotion par Yahoo!

Le groupe internet américain Yahoo! a renoncé à acquérir le contrôle du site français de vidéo Dailymotion devant l'opposition du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg à voir ce joyau de la high-tech française passer en mains étrangères. Révélée par le Wall Street Journal (WSJ), l'information a été confirmée ce mercredi par l'intéressé lui-même. Pour le ministre, ardent défenseur depuis sa prise de fonction de la réindustrialisation du pays, une telle décision était de «l'intérêt de la France et (de) l'intérêt de Dailymotion qui est une pépite française».

Avec 2,5 milliards de vidéos vues par mois, Dailymotion reste un petit concurrent du site YouTube, qui appartient à Google. Mais l'opération aurait tout de même été la plus importante pour Yahoo! depuis l'arrivée à sa tête de Marissa Mayer, il y a un an.

Montebourg à France Télécom : «Je ne vais pas vous laisser vendre»

Le refus français a été officialisé le 12 avril lors d'une réunion à Paris où participaient M. Montebourg, le numéro deux de Yahoo! Henrique de Castro et le directeur financier de France Télécom, Gervais Pellissier. France Télécom - dont 27% du capital reste détenu par les pouvoirs publics français- détient la totalité du capital de Dailymotion mais souhaitait réduire sa participation dans le site de vidéos. «Je ne vais pas vous laisser vendre l'une des meilleures startups françaises», a lancé M. Montebourg à M. Pellissier, à en croire le WSJ. «Vous ne savez pas ce que vous faites!», aurait-il alors ajouté. Depuis, les efforts menés pour sauver la transaction ont échoué, ajoute le quotidien économique, même si France Télécom est toujours ouvert à un accord.

Dans un communiqué publié mardi soir, M. Montebourg a affirmé que France Télécom devait mettre en place un partenariat équilibré pour Dailymotion. Officialisant les négociations menées avec Yahoo!, le ministre a regretté...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant