Arnaud Clément : " Le choix de la terre battue s'est dégagé assez naturellement "

le
0
Arnaud Clément : " Le choix de la terre battue s'est dégagé assez naturellement "
Arnaud Clément : " Le choix de la terre battue s'est dégagé assez naturellement "
Sans grande surprise, Arnaud Clément et l'équipe de France de Coupe Davis ont choisi de disputer la finale sur terre battue. Le capitaine estime que c'est cette surface qui conviendra le mieux à ses joueurs et gênera le plus les Suisses.

Arnaud Clément, comment s'est fait le choix de la terre battue pour cette finale de Coupe Davis à Lille ?
On a commencé à y penser le samedi, alors qu'on était encore en demi-finale face à la République tchèque. Puis le dimanche, dans les vestiaires. On a beaucoup échangé. Puis on s'est dit qu'il fallait laisser reposer tout cela. Ne pas prendre de décision à chaud. J'ai ensuite rappelé tout le monde cette semaine pour avoir leur avis. Et le choix était toujours le même, celui de la terre battue.

Et pourquoi la terre battue, donc ?
C'est un ensemble de petites choses. Déjà il faut dire clairement que la finale ne se jouera pas sur la surface. Les Suisses sont bons partout. Notre équipe est aussi bonne sur dur que sur terre. Après, la sélection suisse avec Roger Federer et Stan Wawrinka va arriver avec une bonne préparation sur dur (ils auront joué sur dur ou en salle de fin septembre à mi-novembre, ndlr). Ces deux joueurs vont disputer des matchs de très haut niveau la semaine précédent la finale au Masters de Londres. Mais demain, ils peuvent très bien dire : on ne va pas jouer le Masters pour préparer cette finale.

Selon-vous, ce n'est donc pas lié aux qualités de la France mais aux défauts de la Suisse ?
Je ne suis pas sûr qu'il y ait beaucoup de faiblesse en face, à vrai dire. On joue une équipe suisse qui est de très loin la plus forte sur le papier. Federer et Wawrinka sont numéro 3 et 4 au classement ATP. On connaît leur palmarès, leur forme du moment. Roger est très bon ces derniers temps, même s'il n'a pas gagné de tournoi du Grand Chelem cette saison. Stan lui en a gagné un, son premier sur dur. Sans oublier sa grosse victoire sur terre, à Monaco.

« Les conditions de jeu qui vont différer de Roland-Garros »

La décision a-t-elle été unanime, ou des joueurs se sont-ils montrés réticents quant à cette surface ?
Aucun joueur n'était totalement contre, mais davantage dans la réflexion, peser le pour et le contre. Le choix de la terre battue s'est quand même dégagé assez naturellement.

On dit aussi que la terre battue à Lille, sera différente de celle de Roland-Garros. Pouvez-vous nous expliquer en quoi ?
En fait, ce seront surtout les conditions de jeu qui vont différer. Ce sera en intérieur, il n'y aura pas de vent. La luminosité va être différente. La température, aussi, sera sûrement inférieure à celle de la demi-finale à Roland.

Cette surface plus lente peut aussi prolonger la durée des matchs. N'est-ce pas aussi un moyen de fatiguer Roger Federer, peut-être moins endurant que les Français ?
Vous savez, de ce que j'ai vu de Roger cette année, il me parait physiquement très en forme. A 33 ans il a enchaîné les matchs en Grand Chelem avec beaucoup de succès. Il est toujours très costaud, Wawrinka de même. La condition physique pourra éventuellement jouer en cas de rencontre accrochée, le vendredi. Cela reste à voir.

«  Gaël va passer des examens mardi »

Allez-vous donc demander à ce que la terre battue soit particulièrement molle, lors de sa préparation ?
Sincèrement, non, je ne pense pas... Je ne suis pas sûr que cela nous avantage. On veut une terre battue assez classique. Que nos joueurs se sentent aussi à l'aise dessus et non pas qu'ils soient confrontés à quelque chose d'extrême. Quelque chose qu'ils n'ont pas l'habitude de pratiquer.

Etes-vous en mesure de nous donner des nouvelles de la blessure de Gaël Monfils ?
Je l'ai eu au téléphone, il est un peu inquiet pour son genou. Il va passer des examens chez lui, demain je crois.

Enfin, comment va se dérouler le stage de préparation ?
Sur dur ou terre battue, on avait déjà décidé que le stage serait identique en termes de durée. On se retrouvera une dizaine de jours avant la finale. Reste à définir maintenant un endroit pour l'effectuer en toute tranquillité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant