Arnaques aux victimes chiliennes de Pinochet

le
0
L'ex-présidente du Chili, Michelle Bachelet, qui est à nouveau candidate à la présidentielle de novembre, a reconnu que, sous des gouvernements socialistes, des fraudeurs ont profité des indemnisations réservées aux victimes de la dictature d'Augusto Pinochet.

Michelle Bachelet a admis, mercredi, que des erreurs ont pu être commises dans le versement des indemnisations aux personnes ayant été privées de leur emploi à cause de leurs convictions politiques sous le régime militaire de Pinochet (1973-1990). Selon un rapport récemment publié par la Contraloría General de la República, l'institution supérieure chargée des inspections des finances au Chili, les fraudeurs ayant indûment bénéficié de ces indemnités représentent environ 20 % des 50.000 dossiers examinés.

Ces indemnisations ont été mises en place par le pouvoir socialiste de Ricardo Lagos (2000-2006), qui a mis un terme au régime d'Augusto Pinochet. Sous sa présidence, en novembre 2004, pour la pr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant