Armstrong quitte le conseil d'administration de Livestrong

le
0
DÉMISSION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LIVESTRONG POUR LANCE ARMSTRONG
DÉMISSION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LIVESTRONG POUR LANCE ARMSTRONG

WASHINGTON (Reuters) - Lance Armstrong a démissionné du conseil d'administration de Livestrong, la fondation caritative de lutte contre le cancer qu'il a fondée en 1997, annonce lundi l'organisation.

Le champion cycliste déchu, lui-même survivant d'un cancer des testicules, avait précédemment quitté ses fonctions de président à la suite des accusations de dopage qui ont abouti à l'annulation de ses sept titres dans le Tour de France.

"Lance Armstrong a choisi de démissionner volontairement du conseil d'administration de la fondation Livestrong pour la protéger contre tout effet négatif des controverses autour de sa carrière cycliste", a expliqué dans un communiqué son successeur au poste de président, Jeff Garvey.

Katherine McLane, porte-parole de Livestrong, a souligné que Lance Armstrong restait "la source d'inspiration" de Livestrong. Il restera impliqué sans le statut de membre du conseil d'administration, a-t-elle dit à Reuters.

Le coureur à la retraite, aujourd'hui âgé de 41 ans, a toujours nié s'être dopé. Il avait renoncé en août à contester les accusations portées contre lui, ce qui a accéléré la procédure engagée contre lui.

Sa disgrâce à été prononcée par l'Agence américaine antidopage (Usada) qui l'a accusé d'avoir été au coeur du système de dopage le plus élaboré de l'histoire, puis confirmée en octobre par l'Union cycliste internationale (UCI).

Steve Ginsburg, Simon Carraud pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant