Armstrong : Le laboratoire antidopage se défend

le
0
Armstrong : Le laboratoire antidopage se défend
Armstrong : Le laboratoire antidopage se défend

« Est-ce que j?ai donné les clés pour contourner les tests EPO ? La réponse est claire, c?est non ». Le directeur du laboratoire antidopage de Lausanne, Martial Saugy, s?est exprimé en conférence de presse vendredi. Et ses mots sont clairs, il refuse qu?on le mette en cause dans l?affaire Armstrong.
Saugy a également souhaité rappeler qu?il avait rencontré Lance Armstrong avant le Tour de France 2002 à la demande de l?Union cycliste internationale (UCI) pour leur faire une présentation du test de dépistage de l?EPO. « Dans le contexte, je reste persuadé que c?était la chose à faire. Ce n?était ni une erreur, ni une naïveté comme certains l?ont écrit. Les contrôles antidopage, c?est l?objectif de notre vie au laboratoire » a-t-il ajouté pour compléter sa défense.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant