Armes chimiques en Syrie : le long chemin du démantèlement

le
0
L'arsenal syrien doit être détruit avant le 30 juin 2014 mais le programme a déjà pris du retour à cause des combats qui ravagent le pays.

C'est un véritable casse-tête: comment détruire 1300 tonnes de produits chimiques, en un temps record, dans un pays ravagé par la guerre civile? C'était le pari insensé de l'accord conclu entre Russes et Américains, puis officialisé par la résolution 2118 du Conseil de sécurité de l'ONU, après l'attaque chimique lancée dans la banlieue de Bagdad par les forces de Bachar el-Assad le 21 août. Trois mois plus tard, l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), chargée du démantèlement des armes, a rendu publique sa feuille de route.

En théorie, l'arsenal syrien doit être détruit avant le 30 juin 2014. Les agents chimiques les plus dangereux, notamment le gaz moutarde, doivent être transportés hors de Syrie avant le 31 déc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant