Armes à feu : Obama et Bloomberg menacés

le
0
La police américaine a intercepté une lettre destinée à la Maison Blanche et «semblable» à celles contenant de possibles traces de ricine récemment envoyées au maire de New York.

«Ce qu'il y a dans cette lettre n'est rien comparé à ce qui vous attend.» Ce courrier envoyé au président Barack Obama est bien la preuve que le débat sur le contrôle des armes à feu aux Etats-Unis est loin d'être clos. la missive, contenant peut-être de la ricine - un poison déjà envoyé le mois dernier au président dans une toute autre affaire - n'a pas atteint la Maison-Blanche, car les lettres sont triées dans des locaux distincts pour des raisons de sécurité. Elle a été remise «au service antiterroriste du FBI aux fins d'analyse et d'enquête», a affirmé un porte-parole de la police chargée de la protection du président, Edwin Donovan.

La menace est prise au sérieux: la veille en effet, la police de New York avait révélé que deux lettres contenant probablement cette même sub...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant