Arméniens-Erdogan répond par avance au Parlement européen

le
1

(Actualisé avec précisions, contexte) ISTANBUL, 15 avril (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mercredi que la Turquie ne tiendrait pas compte de l'opinion du Parlement européen sur le massacre des Arméniens en 1915, que le pape François a présenté comme le premier génocide du XXe siècle. Le Parlement européen doit débattre dans la journée d'une résolution pour marquer le 100e anniversaire du massacre des Arméniens dans l'empire Ottoman, reconnu comme un génocide par la France et plusieurs autres pays. "Quelle que soit la décision qu'ils (les députés européens)pourraient prendre, cela entrera par une oreille et sortira par l'autre", a déclaré Recep Tayyip Erdogan à l'aéroport d'Ankara avant de se rendre en visite officielle au Kazakhstan. Pour le président turc, il est "hors de question" de "salir" la Turquie en parlant de génocide. Mardi, il avait condamné les déclarations du pape François dimanche dernier. ID:nL5N0XB4PB La Turquie reconnaît qu'un grand nombre de chrétiens arméniens sont morts dans des affrontements qui ont éclaté le 15 avril 1915 mais elle conteste qu'ils aient fait des centaines de milliers de morts. Environ 100.000 Arméniens vivent aujourd'hui en Turquie, qu'ils soient de nationalité turque ou pas, et ils ne sont pas maltraités, a affirmé Erdogan. "Ils bénéficient de tout ce que peut leur apporter notre pays. Nous aurions pu les chasser mais nous ne l'avons pas fait", a-t-il dit. (Humeyra Pamuk et Ece Toksabay; Danielle Rouquié et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mercredi 15 avr 2015 à 12:17

    Et l'UE veut les intégrer, la bonne blague.