Arménie: le président sortant réélu, des fraudes dénoncées

le
0
Serge Sarkissian a recueilli 58,6% des voix au premier tour, mais l'opposition dénonce des irrégularités.

À Moscou

Le président sortant de l'Arménie, Serge Sarkissian, a été réélu, lundi, comme dans un fauteuil à la tête de cette petite république du Caucase du Sud, obtenant plus de 58 % des voix, évitant ainsi de devoir affronter un second tour. Son principal adversaire, l'ex-ministre des Affaires étrangères, Raffi Hovannissian, a obtenu pour sa part 36,75 % des suffrages.

Les cinq autres candidats en lice, parmi lesquels un ex-premier ministre, Hrant Bagratian, et l'ancien dissident soviétique Parouïr Haïrikian, victime durant la campagne d'une tentative d'assassinat, figuraient très loin derrière. La communauté internationale a acquiescé du bout des lèvres au déroulement du scrutin. L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a noté des «améliorations» par rapport aux élections parlementaires de 2012, tout en reg...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant