Armée irakienne et miliciens chiites progressent près de Tikrit

le
0

BAGDAD, 8 mars (Reuters) - L'armée irakienne et les miliciens chiites contrôlaient dimanche le centre-ville d'Al Dour, juste au sud de Tikrit, le fief de l'ancien président Saddam Hussein à 150 km au nord de Bagdad, ont annoncé des responsables des services de sécurité irakiens. Les combattants sunnites de l'Etat islamique (EI) ont pris Tikrit en juin dernier, lors de la vaste offensive qu'ils ont menée en Irak. Les djihadistes résistent toujours dans les quartiers ouest d'Al Dour, où de violents combats sont en cours. "Des tireurs d'élite de l'EI sont postés dans des immeubles et prennent nos hommes pour cibles. Nous pensons en venir à bout grâce à nos hélicoptères dans la soirée", a déclaré Ahmed al Yassiri, l'un des chefs de la milice chiite sur place. L'armée irakienne est appuyée dans son offensive lancée il y a une semaine sur Tikrit par les miliciens chiites du mouvement Hachid Chaabi ("Mobilisation populaire"). Les gouvernementaux et leurs alliés ont aussi pris le contrôle d'environ un tiers du village d'Albou Adjil, toujours au sud de Tikrit. Les autorités de Bagdad ont accusé des habitants sunnites d'Albou Adjil d'avoir participé au massacre de soldats irakiens lors de la prise de la région par les djihadistes en juin dernier. Dans le reste du pays, notamment à Bagdad, des attentats à la bombe ont fait une douzaine de morts dimanche, principalement dans des secteurs chiites. (Ahmed Rasheed, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant