Arkema relève son dividende et confirme ses objectifs 2016

le
0

PARIS (Reuters) - Arkema a annoncé jeudi le versement d'un dividende en forte hausse au titre de son exercice 2012, au cours duquel le groupe de chimie a enregistré un Ebitda en ligne avec son objectif d'un milliard d'euros et proche du record de 2011 malgré un environnement moins favorable et plus volatil.

Le groupe va proposer de verser un dividende de 1,80 euro au titre de l'exercice écoulé, contre 1,30 euro pour 2011.

Arkema prévoit de réaliser environ 500 millions d'euros d'investissements industriels cette année et de poursuivre ses réflexions sur des acquisitions ciblées susceptibles de soutenir sa croissance organique.

Le groupe a également confirmé son ambition de réaliser en 2016 un chiffre d'affaires de 8,0 milliards d'euros et une marge d'Ebitda de 16% tout en maintenant un taux d'endettement inférieur à 40%.

En 2012, Arkema a vu son résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) ressortir en repli de 3,7% à 996 millions d'euros, soit une marge d'Ebitda de 15,6% (-1,9 point), en raison d'une baisse des volumes, le retour à des conditions de milieu de cycle dans les monomères acryliques, ainsi que des marges unitaires en retrait sensible sur certains gaz fluorés.

Son résultat d'exploitation courant a reculé de 11% à 678 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 6,4 milliards d'euros (+8,4%).

La dette nette s'est alourdie pour atteindre 900 millions d'euros à fin 2012 contre 603 millions d'euros un an plus tôt, suite notamment à l'acquisition des sociétés Hipro Polymers et Casda Biomaterials en Chine et d'un site d'additifs et d'émulsions acryliques au Brésil.

En Bourse, à 10h32, l'action perd 3,07% à 78,52 euros, plus forte baisse de l'indice SBF 120 (+0,17%).

En janvier, Citigroup avait estimé que la valeur offrait peu de potentiel de hausse et avait abaissé ses estimations pour prendre en compte la faiblesse de la conjoncture économique.

Depuis le début de l'année, la capitalisation boursière d'Arkema est pratiquement inchangée (-0,7%) à 4,9 milliards d'euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant