Arkema porté par Bostik et la baisse de l'euro

le
0
Le siège d'Arkema. (© Arkema)
Le siège d'Arkema. (© Arkema)

Les ventes d’Arkema au premier trimestre ont bondi de 22,8%, à 1,87 milliard d’euros, et son excédent brut d’exploitation (EBE) a grimpé de 17,9%, à 237 millions. Cette bonne performance tient toutefois à l’acquisition de Bostik (consolidé sur deux mois) et à la forte baisse de l’euro sur la période.

À périmètre constant, l’EBE est en hausse de 2% mais intègre 20 millions de gains de change. Le bénéfice net courant est en repli de 25%, à 57 millions. Il a été affecté par des éléments exceptionnels et par le démarrage de nouvelles activités encore peu contributives aux résultats mais qui induisent déjà des frais financiers et d’amortissements.  

Bloc "A lire aussi"

Au total, ces comptes trimestriels confortent notre opinion sur la valeur. Certes, la performance à périmètre et change constants est mitigée, mais le groupe n’a pas bénéficié d’une base de comparaison évidente sur le premier trimestre. À la même période de l’an dernier, le pôle acrylique – aujourd’hui en bas de cycle – n’avait pas encore engagé la chute qui a pénalisé tout le reste de l’exercice.

Les perspectives pour les prochains trimestres sont par ailleurs encourageantes. Le PDG, Thierry Le Hénaff, a confirmé qu’un point bas a été touché en milieu d’année dernière dans les activités gaz fluorés.

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant