Arkema annonce le plus gros projet d'acquisition de son histoire

le
0

(lerevenu.com) - Arkema veut mettre la main sur Bostik. Cette filiale de Total faisait déjà l'objet de rumeurs de vente depuis deux semaines et c'est finalement

le français qui devrait emporter la mise, pour 1,74 milliard d'euros. Le pétrolier a donné une période d'exclusivité au groupe de Thierry Le Hénaff ce qui, à priori, ferme la porte à toutes contre-offres de la part d'un concurrent.

Bostik a réalisé un chiffre d'affaires de 1,53 milliard d'euros en 2013 dont 50% en Europe, 20% aux Etats-Unis et 30% en Asie et reste du monde. Son excédent brut d'exploitation (EBE) est attendu à 158 millions cette année. Le groupe emploie environ 5000 personnes dans le monde, dont près de 1000 en France. Ses produits adhésifs visent plusieurs marchés à la fois industriels (automobile, aéronautique, électronique etc.) mais aussi de consommation finale (magasins de bricolage) via des marques fortes (Sader, Bostik).

Au total, ce secteur «progresse à un rythme supérieur à la croissance mondiale», indique Thierry Le Hénaff. En effet, les solutions adhésives bénéficient d'une dynamique favorable. Elles remplacent de plus en plus les solutions d'assemblage (vissage notamment) pour des raisons d'économie de poids.

La filiale de Total affiche une marge brute d'exploitation inférieure à celle d'Arkema (environ 10% contre 15%) mais les dirigeants du chimiste estime pouvoir l'amener à 14-15% à terme. Ils prévoient une progression de l'EBE de 30%, à 205 millions d'euros,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant