Arjan de Zeeuw, en quête d'enquêtes

le
0
Arjan de Zeeuw, en quête d'enquêtes
Arjan de Zeeuw, en quête d'enquêtes

Depuis qu'il a pris sa retraite en 2009, Arjan de Zeeuw est enquêteur pour la police hollandaise. Spécialiste en science médico-légale, les cambriolages et le trafic d'êtres humains font désormais entièrement partie du quotidien de cette ancienne star de Wigan. Bien loin du rectangle vert et de la ferveur des supporters de Premier League

" Ah non, c'est vrai, je ne joue pas aujourd'hui." Combien d'anciens footeux se sont levés un matin après leur retraite avec ces quelques mots à la bouche ? Arjan de Zeeuw en fait partie. Mais si cet ancien défenseur de Premier League ne joue plus, il s'est trouvé une autre vocation, une deuxième passion. L'amplification en chaîne par polymérase. Précisément. C'est une méthode de biologie moléculaire d'amplification génique in vitro qui permet de dupliquer en grand nombre une séquence d'ADN connue, à partir d'une faible quantité. Une technique d'investigation de plus en plus utilisée en criminalistique. Vous dites ? Moins intéressant que le 4-3-3 de Gerardo Martino samedi soir en finale de la Copa ou que le transfert de Falcao chez les Blues ?

Football et science médico-légale : du WAFC à NCIS


Avant de devenir le capitaine emblématique qu'il a été à Wigan et à Portsmouth, Arjan de Zeeuw a étudié la science médico-légale tout en pratiquant le foot au sein des ligues régionales hollandaises, à Telstar précisément. À 25 ans, il arrête tout pour s'envoler vers la Premier League. L'aventure britannique devait être éphémère, comme l'explique De Zeeuw dans un entretien accordé récemment à la BBC : "Je pensais y aller, jouer quelques années, rentrer aux Pays-Bas et devenir médecin. Mais j'ai tellement aimé ce que je faisais là-bas que je suis revenu seulement 13 ans plus tard ! La passion du football en Angleterre est tellement plus grande qu'elle ne l'est aux Pays-Bas." Tu m'étonnes.

L'amour des supporters, les frissons d'avant-match, l'univers des vestiaires et des entraînements Oui, footballeur est sans aucun doute le job le plus cool au monde. De Zeeuw le reconnaît lui-même sans problème. Mais à 45 ans, l'ancienne gloire de Wigan est lucide. Il est rentré au bercail, est revenu s'installer dans sa ville d'origine au nord d'Amsterdam et confie que sa nouvelle vie lui apporte elle aussi beaucoup de satisfaction. Toujours à la BBC, il raconte : "Quand tu as été footballeur, tu as envie de l'être jusqu'à tes 100 ans ! C'est le meilleur boulot que tu puisses faire. Mais aujourd'hui, je travaille 36 heures par semaine, j'aide les gens, j'ai beaucoup appris et je continue d'en apprendre énormément au quotidien."

De retour aux Pays-Bas à l'âge de 39 ans, difficile pour lui de reprendre ses études de médecine. Malgré les…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant