Ariel Castro plaide coupable pour éviter la peine de mort

le
0
Accusé d'avoir séquestré et violé pendant une décennie trois femmes dans sa maison de Cleveland, au nord des Etats-Unis, Ariel Castro a passé un accord qui lui permettra, s'il est validé par le juge, d'échapper à la peine capitale.

Il plaide coupable pour s'éviter la peine de mort. Ariel Castro, arrêté en mai dernier pour avoir séquestré et violé trois jeunes femmes pendant des années dans sa maison de Cleveland, a annoncé sa décision aux juges vendredi, après avoir plaidé non coupable quelques jours plus tôt seulement. L'ancien chauffeur de bus scolaire n'a pas changé d'avis par hasard: il a passé un accord avec l'accusation qui, s'il est validé par le juge, prévoit une peine de prison à vie sans possibilité de libération anticipée, à laquelle s'ajoute une peine de prison minimum de 1.000 ans... mais pas de peine capitale. Les victimes, elles, n'auront pas à témoigner, car aucun procès n'aurait lieu.

«En vertu de la loi, un prisonnier condamné à une pei...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant