Arianespace part à la conquête de l'Est

le
0
La fusée européenne lancera le premier satellite de l'Azerbaïdjan.

L'Azerbaïdjan a choisi, vendredi, la fusée européenne Ariane 5 pour mettre sur orbite son premier «satellite national» de télécommunications plutôt que ses concurrentes russes, Proton ou Zenit. «C'est la première fois qu'une république de l'ex-Union soviétique signe un contrat de lancement avec une société occidentale» se réjouit Jean-Yves Le Gall, le PDG d'Arianespace, joint ce dimanche par Le Figaro.

Second motif de satisfaction: depuis le 1er janvier, sur un marché de 16 lancements de satellites commerciaux vers l'orbite géostationnaire, Arianespace en a remporté dix. «Nous avons déjà atteint la fourchette basse de nos objectifs pour 2010 alors même que l'année n'est pas terminée», poursuit Jean-Yves Le Gall. Quatre à cinq négociations devraient se conclure d'ici au 31 décembre.

Pesant environ 3 tonnes, le ­satellite azerbaïdjanais, construit par la firme américaine Orbital, fournira un large éventail de services, notamment de télévision, sur t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant