Arianespace espère un grand millésime 2011

le
0
2010 a été un bon cru pour la société de commercialisation du lanceur européen avec 6 lancements et 12 nouveaux contrats signés. Recapitalisé, Arianespace espère recevoir un nouveau soutien des états européens.

2010 a été un bon millésime pour Arianespace. Mais de peu tant l'année avait mal démarré en raison de problèmes techniques. Du coup, le premier tir de l'année n'a eu lieu que le 21 mai. «Nous avons relevé tous nos défis même si tout s'est joué fin 2010 avec trois lancements entre octobre et décembre et le bouclage de notre recapitalisation», estime Jean-Yves Le Gall, PDG de la société de commercialisation du lanceur européen.

Avec le dernier tir réussi du 29 décembre dernier à Kourou en Guyane, Ariane a effectué 6 lancements doubles en 2010 soit 12 satellites placés en orbite géostationnaire. Soit un tir de moins qu'en 2009 ce qui explique le recul du chiffre d'affaires à un peu plus de 900 millions d'euros. Malgré tout, Arianespace a consolidé son leadership avec 60% du marché des satellites commerciaux mondial (20 satellites l'an dernier). Son rival russo-américain ILS a en effet réalisé 8 tirs simples (8 satellites en orbite) avec son lanceur Proton.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant