Argos : Kittel passé au détecteur de mensonges

le
0
Argos : Kittel passé au détecteur de mensonges
Argos : Kittel passé au détecteur de mensonges

Un nouveau type de contrôles anti-dopage a peut-être vu le jour. A la demande du journal allemand Sport-Bild, Marcel Kittel (Argos) a accepté d'être soumis au détecteur de mensonges. Le test s'est avéré concluant. Le coureur allemand, vainqueur de quatre étapes lors du Tour de France 2013, dont l'arrivée sur les Champs Elysées, « n'a jamais usé de substances dopantes et est un athlète propre », assure le psychologue qui a mené l'expérience.

Kittel a répondu à une série de questions, et lorsque le sujet fatidique du dopage s'est présenté, il a affirmé n'en avoir jamais fait usage, ce que le polygraphe n'a pas démenti. « C'est un signe de crédibilité, a confié le psychologue. Kittel peut nous faire croire en une génération pure de cyclistes. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant