Argentine: se procurer une tablette ou un iPod, un vrai défi pour les adolescents

le
0
Argentine: se procurer une tablette ou un iPod, un vrai défi pour les adolescents
Argentine: se procurer une tablette ou un iPod, un vrai défi pour les adolescents

Cloe Barrios, 10 ans, a économisé un an pour se payer un iPod. Les jeunes Argentins ont bien du mal à se procurer les joujoux high-tech devenus inabordables, signe du déclassement d'un pays jadis à l'avant-garde en l'Amérique latine.Troisième économie de l'Amérique latine, l'Argentine était le pays le plus "connecté" dans les années 1990.Mais les restrictions aux importations, les droits de douane élevés, les dévaluations du peso et l'inflation ont fait bondir le prix des produits électroniques, difficiles d'accès pour la majorité de la population.Cloe fait partie des privilégiés qui possèdent un produit estampillé Apple: "On est seulement quatre dans la classe à avoir un iPod", explique-t-elle à l'AFP. Dans sa classe de 28 élèves, "six ont un portable. Une seule d'entre nous a un iPhone, mais c'est parce que sa mère le lui a prêté", précise Cloe, élève du prestigieux collège public Mariano Acosta, qui compte parmi ses anciens élèves l'écrivain Julio Cortazar.Son iPod, qu'elle a acheté avec l'aide de sa mère et d'une tante en France, vient du Chili, le pays d'Amérique latine où la technologie reste le plus abordable.En Argentine, la 3G est loin d'être généralisée, la 4G n'existe pas, et l'achat d'un produit high-tech réclame un plus grand sacrifice qu'ailleurs.Un ordinateur portable coûte en effet en moyenne 2,2 salaires mensuels, alors qu'il ne dépasse pas un salaire au Chili voisin (0,96), selon Marco Marketing Consultants. - Plus de journaux - Enfant de la classe moyenne aisée du quartier de Palermo, Candelaria Zapata, 11 ans, ne lâche pas son téléphone portable : "C'est mon meilleur compagnon, il me permet de faire des selfies, de voir des clip vidéo et d'accéder à internet", confie la jeune fille qui fréquente une école privée.La classe moyenne et aisée regrette la cherté des produits Apple. Les produits de la firme californienne sont un graal pour les jeunes de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant