Argentine: les informations sur l'attentat AMIA sont perdues

le
0

La mort suspecte du procureur Alberto Nisman, chargé de l'enquête sur l'attentat contre la mutuelle juive AMIA (85 morts en 1994 à Buenos Aires), soulève de nombreuses questions. Le trésorier de l'AMIA affirme que la plupart des informations ont disparu avec la mort du procureur Nisman. Durée:01:03

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant