Argentine : "Le président Macri doit relancer l'économie et l'emploi"

le
0
Roberto Lavagna, ex ministre argentine de l'Économie.
Roberto Lavagna, ex ministre argentine de l'Économie.

Curieuse et étonnante Argentine ! Le pays devait célébrer ce jeudi une nouvelle passation des pouvoirs démocratiques, quarante ans après la dictature militaire (1976-1983). Et pourtant... Après huit ans au pouvoir (douze si l'on compte le mandat de son mari, le défunt Nestor Kirchner), la présidente argentine sortante Cristina Kirchner et son successeur Mauricio Macri, fraîchement élu président, n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur les modalités de la cérémonie. Conséquence insolite : le président provisoire du Sénat, Federico Pinedo, allié du libéral Mauricio Macri, est devenu ce jeudi président de l'Argentine pour seulement douze heures (depuis minuit, heure argentine, jusqu'à midi, soit 16 heures en France), le temps de transmettre le pouvoir au nouveau chef d'État. Ex-ministre de l'Économie et artisan du spectaculaire redressement argentin entre 2002 et 2005, le péroniste Roberto Lavagna évoque pour Le Point les défis de Mauricio Macri.

Le Point : Quelles sont les priorités du nouveau président Mauricio Macri ?

Roberto Lavagna : La priorité principale est de relancer l'économie, et donc l'emploi. Le produit intérieur brut argentin par habitant de la fin de 2014 est inférieur à celui de décembre 2011, au moment de la crise, et il n'a pas beaucoup changé cette année. Bien sûr, remettre sur les rails l'économie implique des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant