Areva : une recapitalisation nécessaire

le
0
La dette nette 2014 se situera autour de 5 milliards d'euros pour des fonds propres qui tomberont sans doute sous les 4 milliards et des flux de trésorerie toujours négatifs. (© J.-M. Taillat / Areva)
La dette nette 2014 se situera autour de 5 milliards d'euros pour des fonds propres qui tomberont sans doute sous les 4 milliards et des flux de trésorerie toujours négatifs. (© J.-M. Taillat / Areva)

(lerevenu.com) - La situation d'Areva reste compliquée. Le groupe nucléaire a prévenu la semaine dernière que des provisions seront passées dans les comptes 2014 pour des dépréciations d'actifs et des pertes sur contrats. Les analystes s'attendent à une nouvelle perte nette qui pourrait approcher 1,5 milliard d'euros.

Bloc "A lire aussi"

Un nouveau plan de redressement serait en préparation en vue d'économiser 1 milliard d'euros d'ici à 2017 sur la base actuelle de coûts. Par ailleurs, des cessions d'actifs seraient envisagées ainsi qu'une prise de participation d'EDF dans des filiales d'Areva.

Mais cela risque fort d'être insuffisant. La nécessité d'une recapitalisation s'impose un peu plus chaque jour. La dette nette 2014 se situera autour de 5 milliards d'euros pour des fonds propres qui tomberont sans doute sous les 4 milliards et des flux de trésorerie toujours négatifs. À court terme, la valeur ne peut espérer au mieux qu'un rebond technique.

Nous restons à l'écart d'Areva.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant