Areva tente un rebond

le
0
Areva / Hanno Meier
Areva / Hanno Meier

(lerevenu.com) - Areva traîne le boulet de l'EPR finlandais. Le résultat net part du groupe qui était négatif en 2012 (-99 millions d'euros) a viré au rouge vif en 2013 : -494 millions. En cause d'abord une provision de 425 millions d'euros pour le chantier de l'EPR finlandais, projet qui reste difficile à mener et pour lequel Areva ne se risque plus à donner une date d'achèvement? Par ailleurs, l'industriel  a enregistré des pertes de valeur pour un montant de 120 millions sur ses actifs d'enrichissement d'uranium, notamment aux États-Unis. Autre avanie : une provision de 141 millions d'euros pour un contrat de modernisation d'un réacteur en Europe. Enfin, l'environnement difficile dans l'éolien et le solaire a creusé la perte opérationnelle du pôle Energies Renouvelables, à 39 millions en 2013, contre 20 millions en 2012. 

Pour autant, des éléments positifs.
Les dirigeants d'Areva (voir cours Areva) prennent soin de préciser que ces diverses provisions et dépréciations résultent de projets lancés dans les années 2000. Le plan de redressement initié par le président du directoire Luc Oursel commence à porter ses fruits. Le cash-flow opérationnel libre est ressorti à 204 millions d'euros, après -723 millions en 2012. La baisse des investissements et la meilleure gestion du besoin en fond de roulement expliquent cette nette amélioration. Autre motif de satisfaction, le programme de réduction des coûts - 1 milliard

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant