Areva sans Lauvergeon rouvre des opportunités à EDF

le
0
Affaibli financièrement, Areva, qui vient de voir sa patronne remplacée par Luc Oursel, offre de nouveau des opportunités à EDF, qui cherche depuis plusieurs mois à entrer au capital du groupe nucléaire.

Anne Lauvergeon faisait fermement barrière à l'entrée d'EDF au capital d'Areva qu'elle ne dirigera plus à partir du 30 juin prochain : le deuxième mandat d'«Atomic Anne» n'a pas été reconduit par Nicolas Sarkozy, qui a nommé Luc Oursel, membre du directoire depuis 2007, à sa place. Ainsi, son départ - notamment du conseil de surveillance d'Areva - ouvre de nouvelles possibilités pour l'électricien français, dirigé par Henri Proglio, qui souhaite toujours prendre des parts dans le groupe nucléaire, même s'il ne le dit plus.

Ce qu'il dit haut et fort, c'est qu'il compte se positionner en acteur majeur du nucléaire dans le monde. Lors de sa dernière assemblée générale (le 25 mai dernier), EDF a insisté sur sa volonté de placer le nucléaire au cœur de sa stratégie à l'horizon 2020, avec la construction d'une quinzaine d'EPR pour atteindre environ 100 Gigawatts de capacité installée dans le monde.

Une nouvelle augmentation de capital pourrait être décidée

Sans

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant