Areva : réunion cruciale à l'Elysée autour de Hollande

le , mis à jour à 18:33
10
Areva : réunion cruciale à l'Elysée autour de Hollande
Areva : réunion cruciale à l'Elysée autour de Hollande

Une réunion sur l'avenir de la filière nucléaire s'es tenue aujourd'hui à l'Elysée. A l'issue du Conseil des ministres, François Hollande a réuni le Premier ministre Manuel Valls, ainsi que les ministres de l'Economie Emmanuel Macron, de l'Energie, Ségolène Royal et des Affaires Etrangères Laurent Fabius. Il s'agissait en fait de trouver une solution à la crise dans laquelle est plongé le groupe Areva, détenu à près de 87% par l'Etat. 

Mais aucune réponse n'a été apportée dans l'immédiat. «Cette réunion n'est pas conclusive. Elle participe aux discussions qui sont engagées entre l'Etat et les entreprises concernées pour aboutir à des propositions d'ici le mois de juillet», avait souligné à la mi-journéé le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

Areva a accusé une perte nette d'environ 5 milliards d'euros en 2014. Le groupe qui emploie 44 000 personnes, dont 29 000 en France, a engagé un plan d'économies d'un milliard d'euros d'ici à 2017 qui devrait se traduire par la suppression de 6000 postes, dont 3000 à 4000 en France. L'Etat a parallèlement appelé à un rapprochement entre Areva et EDF, qui s'est traduit par une offre de l'électricien sur Areva NP, la division réacteurs du groupe nucléaire.

90% de grévistes mardi selon FO

EDF a transmis le 22 mai à Areva une offre «indicative» pour la reprise de sa division réacteurs, Areva NP. En cas de rachat, l'électricien public placerait cette activité dans une filiale qu'il détiendrait à majorité, ouvrant le reste du capital à d'autres investisseurs. Mais d'autres hypothèses sont aussi sur la table, comme un rapprochement limité à la mise en commun des équipes d'ingénieurs travaillant à la conception des nouveaux réacteurs (environ 1.200 personnes).

Mardi, les salariés du groupe se sont mobilisés pour défendre leurs emplois. L'intersyndicale CGT, CFDT, CFE-CGC, FO et Unsa avait appelé à «un arrêt de travail» de 24 heures. Une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 82554976 le mercredi 3 juin 2015 à 18:37

    Nos dirigeants ne veulent plus de nucléaire , il faut accepter de renoncer à cette industrie et licencier tout le monde

  • nicog le mercredi 3 juin 2015 à 13:28

    De plus, Hollande, Fabius, Ségo sont incompétents en stratégie industrielle. L'inverse se saurait depuis 2012. Seule objectif de Hollande dans ce dossier, ne pas perdre de voix pour 2017. AREVA passe après.

  • nicog le mercredi 3 juin 2015 à 13:25

    Rappelons-nous l'affaire Kerviel, une perte de 5 Md et Kerviel condamné. Ici, c'est 6 Md eur juste pour 2015n et autant pour les années suivantes. Qui parie ici que personne parmi les dirigeants et ex-dirigeants ne sera condamné pour un achat bidon d'une mine d'uranium foireuse (perte de 1,5 Md) et pour la construction de l'EPR qu'on ne maitrise pas (perte de 2, 3, 4 Md ? ).

  • nanolyon le mercredi 3 juin 2015 à 13:23

    M6426934 : Areva n'a commencé à décliner que bien après le limogeage d'Anne Lauvergeon par Nicolas Sarkozy, et encore surtout à cause de la conjoncture après Fukushima.

  • quoa le mercredi 3 juin 2015 à 12:57

    la france social- ecologiste compte sortir plus ou moins du nucleaire et compte augmenter ses exportations dans le domaine.ils sont vraiment bons ces ministres ils s'entendent bien!a part exporter des chomeurs il n'ya pas d'issues

  • godardja le mercredi 3 juin 2015 à 10:11

    Arrêtez de taper sur A. Lauvergeon. Je vous rappelle que c'est sous son autorité que l'on a fusionné Cogéma et Framatome en 2000 pour former AREVA qui est devenu le n°1 mondial du nucléaire. AREVA a été victime avant tout d'un retournement de situation de l'industrie nucléaire après Fukushima.

  • M6426934 le mercredi 3 juin 2015 à 09:34

    RA89 Qui pointe du doigt l'écrasante responsabilité de Me Lauvergeon ? personne ?

  • jbellet le mercredi 3 juin 2015 à 09:33

    il faut demander des comptes a Anne Lauvergeon qui a trouvé un sté florissante et qui a laisse une ste en dépot de bilan

  • nayara10 le mercredi 3 juin 2015 à 09:02

    Sa spécialité ,c'est le chômage....Vous verrez en 2017 ,il nous montrera des statistiques satisfaites concernant la création d'emplois .Je voulais dire emplois chômeurs (nouveau métier).

  • squal72 le mercredi 3 juin 2015 à 08:42

    Si Hollande met son nez la dedans c'est mort pour Areva !!!