Areva reprend la part de Siemens dans Areva NP

le
0
De sources concordantes, le groupe français a déboursé 1,62 milliard d'euros pour reprendre les 34% de Siemens dans leur coentreprise.

Siemens et Areva se sont mis d'accord. Les deux groupes ont confirmé hier soir auprès de l'AFP une information du journal allemand Die Welt sur le rachat par Areva de la participation de Siemens dans leur coentreprise Areva NP. Le géant français du nucléaire a confirmé avoir versé un paiement provisoire de 1,62 milliard d'euros à Siemens pour acquérir sa part de 34% au capital d'Areva NP, l'ancienne Framatome ANP.

Siemens a longtemps souhaité prendre une participation directe dans la maison-mère Areva mais a buté sur l'opposition de l'Etat français. Face à ce refus, le groupe allemand a souhaité exercer l'option de vente sur sa participation dans Areva NP, conformément à des accords existants avec Areva. Dans ses comptes 2010, Areva évaluait à 2,049 milliards sa dette vis-à-vis de Siemens.

Et cette dette pourrait être en-deçà du versement provisoire payé par Areva. De fait un porte-parole de Siemens a précisé à l'AFP que «la procédure judiciaire (devant un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant