Areva reporte ses résultats 2015, invoque son refinancement

le , mis à jour à 10:14
3
AREVA REPOUSSE LA PUBLICATION DE SES RÉSULTATS
AREVA REPOUSSE LA PUBLICATION DE SES RÉSULTATS

PARIS (Reuters) - Areva a annoncé jeudi qu'il reportait de 24 heures la publication de ses résultats 2015 afin de pouvoir finaliser la documentation relative à de nouveaux financements.

Le spécialiste public du nucléaire, qui devrait accuser une lourde perte annuelle, a expliqué dans un communiqué qu'il venait de trouver un accord avec six banques prêteuses sur un crédit relais de 1,1 milliard d'euros destiné à assurer sa liquidité pour 2016.

Son conseil a donc décidé "de différer de 24 heures l'arrêté des comptes pour permettre la finalisation de la documentation technique afférente à ces financements", a-t-il ajouté.

L'action Areva a été suspendue à la Bourse de Paris à la demande de l'Autorité des marchés financiers (AMF) après ces annonces.

Selon Le Figaro, un conseil d'administration du groupe se poursuivait jeudi matin après s'être déjà réuni mercredi.

Areva, qui sera recentré sur le cycle du combustible nucléaire une fois son activité réacteurs (Areva NP) cédée à EDF, a validé fin janvier le principe d'une augmentation de capital de 5 milliards d'euros à laquelle l'Etat français participera en tant qu'actionnaire de référence.

Ce renflouement ne sera toutefois effectif que début 2017 et le groupe doit donc trouver de nouvelles ressources pour assurer un remboursement obligataire d'un milliard d'euros environ, prévu pour septembre.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Areva pour donner davantage d'explications sur les raisons du report de l'annonce des résultats 2015.

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jrc12 il y a 9 mois

    Merci pour le prêt relais...les financeurs vont pouvoir se remplir les fouilles...bien évidemment cela ne va rien couter au contribuable (lire déclaration Bercy ce matin)...ben voyons...c'est la version de "privatiser les profits et socialiser les pertes"

  • pallach il y a 9 mois

    A quel taux ces banques prêtent-elles ? 10 % ?

  • jmlhomme il y a 9 mois

    Pourquoi nous n'avons pas la liste de ces banques preteuses à des organisations en Quasi Faillitte car trop Etatisées pour perir. Ce serait interessant de voir qui osent accompagner dans le peril actuel