Areva repasse sous les 10 euros

le
0
La centrale nucléaire du Tricastin. (© P. Desmazes / AFP)
La centrale nucléaire du Tricastin. (© P. Desmazes / AFP)

(lerevenu.com) - La situation reste difficile pour Areva. Son chiffre d'affaires a reculé de 8% l'an dernier, à 8,3 milliards d'euros. Les dirigeants mettent en avant la dégradation de l'environnement de marché, ainsi qu'une base de comparaison défavorable, l'exercice 2013 ayant bénéficié de contrats non récurrents dans les activités Mines et Aval (traitement et recyclage du combustible).

Les prises de commandes s'élèvent à 13,4 milliards d'euros sur un an, en forte hausse par rapport à 2013 (7,4 milliards). Elles sont toutefois tirées par les accords pluriannuels avec EDF dans les activités récurrentes. L'industriel indique qu'il souffre de l'atonie de ses marchés à cycle court, tels que les services à la base installée, ainsi que du report de certains projets de ses clients.

Bloc "A lire aussi"

Surtout, Areva prévient que des provisions importantes seront enregistrées dans les comptes 2014 pour dépréciations d'actifs et pertes à terminaison sur certains contrats. Ces provisions viendront dégrader significativement le résultat net de l'exercice par rapport au 30 juin 2014. Or à mi-année, la  perte nette ressortait déjà à... 694 millions d'euros.

CM-CIC Securities estime que la perte nette de l'ensemble de l'exercice pourrait tourner autour de 2 milliards d'euros. Pour rappel, Areva a déjà

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant