Areva publie une perte de 4,9 milliards d'euros en 2014

le
0

PARIS (Reuters) - Areva a fait état lundi, avec plus d'une semaine d'avance sur le calendrier initial suite à la publication de plusieurs articles de presse, d'une perte nette approchant les cinq milliards d'euros au titre de l'exercice 2014, plombée par des pertes de valeurs et plusieurs provisions.

Le groupe d'énergie nucléaire, qui doit normalement publier ses résultats annuels le 4 mars, précise dans son communiqué qu'il s'agit d'éléments financiers préliminaires et non audités et que les comptes de l'exercice 2014 ne seront arrêtés par son conseil d'administration que le 3 mars.

Ces éléments préliminaires font ressortir pour 2014 un résultat net consolidé part du groupe négatif de l'ordre de -4,9 milliards d'euros, contre -0,5 milliard d'euros en 2013 et une perte nette de 1,43 milliard d'euros attendu par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Selon Areva, ce déficit annoncé résulte de pertes de valeur au titre de certains actifs courants et non courants, de provisions pour pertes à terminaison et risques sur projets de construction ou de modernisation de réacteurs et sur contrats dans les énergies renouvelables, ainsi que de provisions en lien avec des évolutions dans l'application de la réglementation relative aux obligations de fin de cycle.

Areva, qui a suspendu en fin d'année dernière ses perspectives financières pour 2015 et 2016, avait déjà annoncé au début du mois prévoir de passer de nouvelles charges et dépréciations d'actifs dans ses comptes annuels.

Le groupe, dont l'Etat français contrôle près de 87% du capital, rappelle lundi "qu'il travaille à l'élaboration d'un plan de compétitivité et d'une feuille de route stratégique et financière qui feront l'objet d'un point spécifique le 4 mars lors de la présentation des résultats annuels".

L'annonce d'Areva intervient à la suite de la publication de plusieurs articles de presse ces dernières semaines ayant fait état des difficultés financières du géant français du nucléaire.

La semaine dernière, Le Figaro et l'Opinion ont ainsi indiqué qu'Areva pourrait faire état d'une perte de quatre milliards d'euros.

Auparavant, le Journal du Dimanche (JDD) avait avancé le chiffre de plus de trois milliards d'euros de perte pour 2014 en précisant que l'Etat ne renflouerait pas l'entreprise pour le moment.

Pénalisé par les interrogations entourant le groupe, l'action Areva a chuté de 52% l'an dernier avant de reprendre 5% depuis le début de l'année, contre respectivement +0,7% et 13,2% pour l'indice SBF 120.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant