Areva : pluie de contrats en Chine

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - À l'occasion de la visite en Chine du Premier ministre français Jean-Marc Ayrault, le spécialiste du nucléaire a conclu plusieurs contrats. Même si leur valeur n'est pas connue, l'action gagnait plus de 1% en début de séance.

Areva se renforce en Chine. À l'occasion du déplacement dans le pays du Premier ministre français Jean-Marc Ayrault, le spécialiste du nucléaire a annoncé le gain de plusieurs contrats. Areva a tout d'abord signé un partenariat avec l'allemand Siemens, pour la fourniture des systèmes de contrôle-commande à China Nuclear Power Engineering, filiale de China National Nuclear Corporation (CNNC), pour équiper deux réacteurs de la centrale nucléaire chinoise de Fuqing.

Areva et CNNC ont également signé une lettre d'intention, afin d'étudier la création d'une coentreprise visant à doter la Chine d'une usine de fabrication et de transformation d'alliages de zirconium, matériau nécessaire à la production d'assemblages de combustibles nucléaires. La société pourrait produire, pour le marché chinois, jusqu'à 600 tonnes d'alliages de zirconium par an à l'horizon 2017. Enfin, Areva et China General Nuclear Power Corporation, partenaires historiques dans le domaine de l'énergie nucléaire, ont conclu un accord de coopération dans le secteur des énergies renouvelables.

Bien que la valeur de ces accords n'ait pas été dévoilée, les investisseurs saluent le développement d'Areva en Chine, puisque l'action progresse de plus de 50% depuis le début de l'année. Selon le président du directoire du groupe nucléaire, Luc Oursel, ces contrats «soutiendront le développement des énergies nucléaires et renouvelables en Chine tout en renforçant la présence du groupe sur des marchés créateurs d'emplois en France et en Chine».

Le Revenu conseille d'acheter Areva.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant