Areva : Macron veut «pérenniser» la filière nucléaire française

le
3
Areva : Macron veut «pérenniser» la filière nucléaire française
Areva : Macron veut «pérenniser» la filière nucléaire française

Alors que l'Etat s'est déclaré favorable à une reprise par EDF de la majorité de l'activité réacteurs d'Areva, Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie, a affirmé ce jeudi sur France info que l'objectif était «pérenniser» la filière nucléaire française.

Selon lui, la décision de l'Etat va pouvoir «donner une stabilité à cette filière d'avenir en France comme à l'international». Refusant de parler d'un démentèlement d'Areva, le ministre estime qu'il «faut que le camp français travaille ensemble à l'international», soulignant que les deux fleurons français ont «trop souvent, par le passé, joué l'une contre l'autre, aussi bien à l'international que sur notre propre sol».

L'Etat s'est engagé à une recapitalisation d'Areva, qui a accusé une perte nette de près de 5 milliards d'euros en 2014. Le gouvernement souhaite qu'EDF et Areva échafaudent dans le mois une stratégie industrielle. «Il faut un pacte industriel entre EDF et Areva», martèle Emmanuel Macron. « Dans le nouveau contexte industriel après Fukushima, il est nécessaire d'apporter plus de clarté. Il faut préserver les compétences et les savoir-faire des salariés d'Areva. En même temps, il faut répondre à la fragilité de la société. Sur les réacteurs, faut la solidité d'EDF»

AUDIO. Emmanuel Macron sur France Info

Emmanuel Macron sur Areva : pas un "démantèlement" par FranceInfo

Même tonalité chez Ségolène Royal sur BFMTV : « Les deux entreprises continuent à discuter. Il faut faire l'inventaire de l'ensemble des besoins, des autres ressources qui vont être mobilisées. Ce délai d'un mois va permettre une mise à plat des comptes, des conditions de restructuration de la filière. L’État recapitalisera à la fin des négociations.»

Cependant, cette recapitalisation et le nouveau champ des compétences d'Areva suscitent des craintes importantes chez les syndicats. Pour tenter de calmer le jeu, Emmanuel ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le jeudi 4 juin 2015 à 10:47

    Et encore j'ai dit épouse, pour ne pas dire sa mère, car à 37 ans ba..iser une veillasse de 57 ans, faut aller consulter un psy d'urgence.

  • frk987 le jeudi 4 juin 2015 à 10:43

    On ne peut à la fois caresser les escrologistes dans le sens du poil avec leurs niaiseries de moulins à vent ou bien de de cellules photovoltaïques qui ne produisent du courant que lorsque l'on en a pas besoin et à la fois soutenir le nucléaire. Ce mec n'a vraiment rien à fiche au PS, c'est probablement son épouse enseignante qui l'a converti à la secte !!!!!

  • fquiroga le jeudi 4 juin 2015 à 10:33

    Et le chevilles, elles vont bien?????