Areva : les syndicats contre tout plan social

le
0
VIDÉO - De la CGT à la CFDT en passant par Force ouvrière, les responsables syndicaux réclament la suspension des mesures d'austérité du spécialiste français de l'atome, en attendant une mission d'expertise sur l'emploi.

Les syndicats n'ont pas tardé à monter au créneau. Sans attendre qu'Areva lève le voile sur les suppressions de postes à venir, les syndicats du Vieux Continent (dont la CGT, la CGC, la CFDT et Force ouvrière) ont demandé lundi soir la suspension du plan d'austérité du groupe, à travers leur comité de groupe européen. But de la manoeuvre: obtenir le gel de «toutes les mesures qui ont un impact sur la structure de l'emploi», explique Jean-Pierre Bachmann, coordinateur CFDT du groupe.

Dans le rouge financièrement, plombé par ses mines d'uranium en Afrique, le géant de l'atome, a annoncé via son «plan stratégique», un milliard d'euros d'économies d'ici à 2016. Ce mardi, le groupe public a ainsi confirmé un gel des embauches en 2012, en se gardant bien d'évoquer le moindre chiffre. Mais de leur côté les syndicats, qui citent «la direction» elle-même, soulignent que 1000 à 1200 postes vont disparaître en France, conjugués à des coupes d'effectifs à hauteur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant