Areva : Lauvergeon ne veut pas d'une autre augmentation de capital

le
0
Au cours d'une audition devant la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, la présidente d'Areva a affirmé que le groupe «n'avait pas de problèmes de liquidités». L'Etat n'exclut pas une nouvelle augmentation de capital d'Areva.

«Areva n'a pas de problèmes de liquidité». Après le Conseil de surveillance d'Areva, samedi, la présidente du groupe, Anne Lauvergeon, a officiellement mis fin au feuilleton autour de l'augmentation de capital.

Au cours d'une audition par la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, la présidente d'Areva a laissé entendre qu'elle ne souhaitait pas d'une nouvelle augmentation de capital. «Nous avons fait trois emprunts obligataires (2,25 milliards d'euros le 11 septembre 2009, 750 milliards le 23 octobre 2009 et le 8 septembre 2009) et nous une dette à rembourser à partir de 2016. Nous n'avons donc pas de problématique aiguë, même si les marchés devenaient à nouveau houleux», a-t-elle expliqué.

Une introduction en Bourse attendue

Mais le groupe espérait entre 1,5 milliard et 3 milliards d'euros pour son augmentation de capital de 15%. Et pour l'instant, les objectifs ne sont pas atteints. «Notre note va être dégradée (par les agences fina

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant