Areva en piste pour une centrale en Finlande

le
0
L'électricien Fennovoima met en compétition la technologie française avec le japonais Toshiba.

La catastrophe de Fukushima n'a pas refroidi les ardeurs «nucléaires» de la Finlande. Trois mois et demi après les accidents sur plusieurs réacteurs au Japon, l'électricien Fennovoima a lancé officiellement un appel d'offres pour construire une nouvelle centrale, qui sera la sixième du pays. Quatre fonctionnent déjà, tandis que la cinquième, Olkiluoto 3, dont le chantier est piloté par le groupe français Areva, doit entrer en service en 2012.

Le même Areva ainsi que le japonais Toshiba sont les deux groupes retenus par Fennovoima pour participer à l'appel d'offres dont l'issue est attendue pour 2012-2013. Ce duel franco-japonais sera aussi un affrontement technologique entre le réacteur à eau pressurisée, l'EPR, proposé par la compagnie européenne, tandis que son adversaire asia­tique défend un modèle à eau bouillante, l'ABWR. Les deux affichent une puissance à peu près similaire.

Cela fait un an exactement que la Finlande a lancé le processus visant à cons

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant