Areva-Bercy salue le prêt, rassure sur le report des résultats

le
2
    PARIS, 25 février (Reuters) - Le ministère de l'Economie a 
salué jeudi l'obtention par Areva  AREVA.PA  d'un crédit-relais 
destiné à assurer sa liquidité en 2016 et a assuré que le report 
de 24 heures de la publication des résultats 2015 du groupe 
n'était dû qu'à des considérations d'ordre technique.  
    La décision d'Areva de reporter de jeudi à vendredi la 
présentation de son exercice 2015 a soulevé inquiétudes et 
spéculations sur les marchés, où l'action du groupe nucléaire 
français a été suspendue avant l'ouverture de la Bourse.  
    "Le groupe a besoin de quelques heures pour finaliser la 
documentation technique", a déclaré une porte-parole à Bercy, 
confirmant la version donnée au marché par Areva.  
    "Cela permet de sécuriser le financement d'Areva en 
respectant l'intérêt des contribuables en attendant 
l'augmentation de capital et la cession d'Areva NP à EDF 
 EDF.PA ", a-t-elle estimé, ajoutant : "il n'y a là aucun sujet, 
ni aucune difficulté." 
    "C'est une étape de plus franchie dans le rétablissement de 
l'entreprise, qui avance de manière méthodique et rapide", 
a-t-elle conclu.  
    Areva, qui devrait accuser une lourde perte annuelle, a 
expliqué dans un communiqué avoir trouvé un accord avec six 
banques prêteuses sur un crédit-relais de 1,1 milliard d'euros 
destiné à assurer sa liquidité en 2016.   
    Selon Le Figaro, un conseil d'administration du groupe se 
poursuivait jeudi matin après s'être déjà réuni mercredi. 
    Areva, qui sera recentré sur le cycle du combustible 
nucléaire une fois son activité réacteurs (Areva NP) cédée à 
EDF, a validé fin janvier le principe d'une augmentation de 
capital de 5 milliards d'euros à laquelle l'Etat français 
participera en tant qu'actionnaire de référence. 
    Ce renflouement ne sera toutefois effectif que début 2017 et 
le groupe doit donc trouver de nouvelles ressources pour assurer 
un remboursement obligataire d'un milliard d'euros environ, 
prévu pour septembre.  
 
 (Julien Ponthus, avec Benjamin Mallet, édité par Dominique 
Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jrc12 il y a 11 mois

    Merci pour le prêt relais...les financeurs vont pouvoir se remplir les fouilles...bien évidemment cela ne va rien couter au contribuable...ben voyons...c'est la version de "privatiser les profits et socialiser les pertes"

  • M5723741 il y a 11 mois

    Voilà le résultat de la gestion d'Areva par une énarque socialiste très proche de Mitterand. Quelques milliards de dette et un fleuron français ruiné.

Partenaires Taux