Areva attend la facture de son divorce d'avec Siemens 

le
0
Obligé de racheter la participation de son partenaire, Areva va devoir débourser une somme généralement estimée autour de 2 milliards d'euros.

Combien vaut la participation de Siemens dans Areva NP ? Cette épineuse question, au c½ur du divorce entre le groupe allemand et son homologue français, s'apprête à être tranchée.

L'avis de l'expert indépendant, mandaté par les deux entreprises, est imminent. Sa conclusion ne pourra faire l'objet d'aucun appel et viendra étayer le règlement plus large de la cour d'arbitrage, notamment chargée de statuer sur l'application des clauses de non-concurrence.

Début 2008, Siemens avait annoncé son intention de sortir de la coentreprise (dont il détient 35 %) dédiée à la construction des réacteurs, au profit d'une alliance avec le russe Rosatom. Obligé de racheter la participation de son partenaire, Areva va devoir débourser une somme généralement estimée autour de 2 milliards d'euros.

Pour le français, le coût de cette séparation est d'autant plus douloureux qu'il cherche par tous les moyens à restaurer ses marges de man½uvre financières.

LIRE AUSSI...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant